breve_Orange_teletravail_couvrefeu

A ce jour, 56 départements en alerte renforcée ou maximale sont concernés par le dispositif entreprise de 3 jours de télétravail élargi. Ce dispositif est reconduit jusqu’au 30 novembre 2020. Le 22 octobre 2020, FOCom a interpellé le DRH groupe pour que les 3 jours à minima soient applicables de manière homogène dans tous les services de ces départements, ce qui n’est pas le cas aujourd’hui. Nous avons également formulé des exigences sur 3 problématiques majeures :

Le délai de réponse aux demandes de télétravail régulier : de nombreuses demandes formalisées de plus d’un mois n’ont reçu aujourd’hui aucune réponse, nous avons donc exigé la stricte application de l’accord (article 5.1.1).

L’attribution de matériel ergonomique pour l’ensemble des télétravailleurs (article 7.5) : Face aux manquements de certains établissements, des salariés souffrent actuellement de pathologies liées à leur posture, et certains d’entre eux ont dû se mettre en arrêt de travail.

Le défraiement des salariés en télétravail occasionnel et avec effet rétroactif depuis la fin du confinement. Bizarrement, Orange, précurseur pour le télétravail, semble aujourd’hui effectuer un retour en arrière sur ce mode d’organisation, qui pourtant va être amené à évoluer encore pendant la crise sanitaire. Les conséquences seraient alors préjudiciables pour les salariés et dommageables dans le contexte d’ouverture d’une renégociation sur ce sujet.

FOComOrange

Laisser un commentaire