2Milliards

Lors de la multilatérale organisée par la directrice d’Orange France le 8 décembre, FOCom a rappelé ses revendications. Voici les réponses apportées… Sur l’emploi « 1900 recrutements sont prévus en 2021, il est trop tôt pour dire vers quels métiers. » Concernant les parts variables elles seront garanties « avec des solutions a posteriori » et sachant que « nos résultats sont bons et les perspectives business sont positives ». Sur les boutiques, face à la recrudescence des agressions il faut être vigilant mais « il n’y aura pas d’agent de sécurité systématiquement »« La restauration se passe bien, des rotations sont effectuées sur le temps de repas »« Le PSD des boutiques n’a pas été réalisé en 2020 et subira une accélération en 2021 ». Sur la fusion SCO/UAT « l’objectif est d‘atteindre sur le marché grand public un NPS à 40 en 2025, de générer plus de clients promoteurs et de renforcer nos spécialistes. Le projet SCO/UAT s’inscrit dans l’efficacité opérationnelle avec une unité client par DO et 3 métiers : front, back et spécialistes ». Sur l’adressage commercial en AE « la mise en œuvre des nouveaux portefeuilles est reportée au 1er avril 2021. La PVV sera simplifiée dès janvier 2021 : un seul chiffre d’affaires et une seule prise d’ordre. Il y aura une unicité de la rémunération en fidélisation ou en Win back, à la demande des équipes sur le terrain ». Concernant Pro/PME « le modèle de vente MAPS doit améliorer notre couverture clients de 20%. Deux nouveaux métiers sont créés : chargé de clients proactif et vendeur spécialisé de niveau 2. La PVC mensuelle deviendra trimestrielle, le déclaratif sera supprimé au profit du réel ».  Sur le Télétravail « 15 € seront versés pour chaque mois de télétravail occasionnel dans le cadre du confinement, au prorata et avec un versement à M+2 ». Sur notre demande d’une prime en relation avec les2,4Mds € récupérés, « le Conseil d’Administration a confirmé une offre aux personnels de 30 millions d’actions dans le but d’atteindre une participation des actionnaires salariés à hauteur de 10% du capital de l’entreprise ».
FOCom attend un redressement de la direction sur la qualité du dialogue social qui doit s’incarner, en particulier, dans la reconnaissance des salariés. Nous continuons à demander une prime attribuée d’ici fin décembre à TOUS les salariés.

FOComOrange

Laisser un commentaire